Article repris et mis à jour sur le nouveau blog consacré à mes recherches
 

Un billet de Walter Lodia dans The Inland printer sur la section typographique de l'Exposition Universelle de Paris en 1889 fait mention de la qualité du specimen de lettres en bois de Constant Audebaud, imprimé par E. Arrault à Tours en 1888.

"Wood letters are exhibited variedly by C. Audebaud, of Bressuire (département Deux-Sèvres), the exposant having a well-appointed factory for turning out lettres en bois. His catalogue one of the more elaborated of its class published, printed by E. Arrault, rue de la Préfecture 6, Tours."

Il faut un reporter américain pour enfin trouver mention de ce catalogue (que je n'ai référencé pour le moment qu'à 3 exemplaires, dont un probablement en collection privée). Comment ne pas y voir l'influence sur le regard de ce critique des grands fabricants de caractères bois américains – Wells, Hamilton, Page & co (un des premiers specimens en caractères chromatiques soit une impression en au moins deux couleurs, c'est à dire deux fontes, en 1874) – alors que la France ne voit, si l'on en juge par la quasi absence de littérature à ce propos, jusqu'à nos jours, dans ces fabricants que producteurs de typographie pour la rue. Mais doit-on vraiment limiter la production de ces manufactures à une simple transposition des polices en vogue chez les fondeurs dans le bois.


Quelle est la part de création autour de ces modèles en plomb (sans oublier l'influence de la lithographie et de la peinture d'enseigne), comment sont transposés les questions de lisibilité, de distance de lecture, etc, dans le dessin et l'adaptation des polices existantes pour la transposition en grand corps, quel est la part de la contrainte des machines dans cette esthétique...
 

Catalogue Audebaud (Universiteit van Amsterdam)

L'image du specimen que l'on peut voir sur le site de la Bibliothèque d'Amsterdam nous laisse imaginer un travail de qualité, en couleurs, avec des bordures et des caractères chromatiques.

D'emblée on questionne le modèle : n'est-ce pas le caractère d'affiche qui invente le chromatisme dans la typographie, il me semble que les fontes en plomb chromatiques sont postérieurs à ce que l'on trouve dans le bois, assertion à creuser...

Fonte Audebaud incomplète (25 cicero)

About a wood type specimen by a french manufacture reviewed in the Inland printer. How to interroge this production in the french context ? How to build an approch of chromatic type design in lead out of those wood type's manufacturors precusrsors (Page & co in USA, Audebaud in France)...

 

Catégories: 

2 Comments

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.