Cette machine est arrivée cet été à l'atelier, il y a encore pas mal de choses à faire dessus avent de pouvoir l'utiliser. 

Mes remerciements à M. Clément et M. Honor pour ce généreux don. M. Honor à débuté son activité d'imprimeur indépendant sur cette pédale, après l'avoir acquis d'un ancien patron. Je suis heureux de pouvoir la remettre en marche après une si longue pause !

La pédale de la Prouty

 

George W. Prouty

George W. Prouty est un fabricant de presses de Boston, sa compagnie, la Prouty & Co est active entre 1871 (date du premier brevet pour un système de pédale) à 1926. Il a produit outre cette machine (deux modèles), la Perfect Prouty, une presse à cylindre et une autre petite presse dont le brevet sera repris par la compagnie Kesley qui la baptisera la Kelsey Star.

Cette machine a subi au moins deux évolutions comme on peut le constater sur le peu d'images que l'on en trouve en ligne, la plus évidente est qu'il en existe un modèle dont la mise en pression repose sur un système à deux demies roues au lieu d'un quart de roue, c'est le premier modèle pour lequel on trouve un brevet daté de 1881.

Celle de l'atelier est le modèle 2, il a été réalisé probablement avant 1886. À cette date l'usine Prouty & Co de Boston est détruite par le feu. La reprise de la production se fera quelques années plus tard, mais je n'ai pas trouvé d'informations indiquant que la production de ces modèles ait été relancée, tout les moules ont à priori été détruit dans le sinistre. 

Le Brevet du premier modèle de la Prouty

La presse

La Prouty job press une petite presse à platine à marbre fixe (seule la platine est mobile), la chose la plus remarquable au premier coup d'oeil est son système de mise en pression basé sur le va et vient d'une demie roue crantée sur un quart de roue relié à la came actionnée par la pédale.

Ce modèle a un format d'impression de 7X9 inch (elle existe en 6X9 et à priori 8X12, avec trois rouleaux).

Le système Prouty

À ce jour la machine n'est pas opérationnelle, le plus gros problème étant une fêlure au niveau d'une vis de réglage sur un bras de la platine, qui apparaît sur une ancienne réparation, et qui déséquilibre la mise en pression. Il va falloir que je trouve un bon soudeur pour régler ça...

Par ailleurs il faut que je fasse refaire les rouleaux, redessine et refasse (comment ?) le système de pinces de marge, et l'entraînement du plateau encreur. Il me faudra l'aide de quelqu'un possédant cette machine pour avoir des photos précises de ces pièces (il y en a peut-être au moins une autre en France, puisque une vente aux enchères en mars 2017 d'une collection dans la région parisienne présentait une Prouty à son catalogue). 

La Prouty Jobber Press

 

Catégories: 

2 Comments

Bonjour,
Je suis l'actuel propriétaire de la platine Prouty qui était en vente au mois d'avril dernier.
J'ai découvert par hasard votre site en faisant des recherches sur cette machine.
Elle n'est pas encore en état de marche car il manque quelques éléments comme la table,
la tablette pivotante, le système d'entrainement de la table d'encrage...
On devrais pouvoir échanger des renseignements pour remettre en état fonctionnel nos machines.
A bientôt.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.